Décembre 2011

Mais qui sont les voix d'Alaric ?

Alaric2011

 À l'origine, en automne 2009, une poignée de personnes sont désireuses de monter une chorale dans un village pas trop retiré de Tarbes et qui ne possédait pas d'association à l'identique… d'où l'idée de s'implanter à Barbazan-Debat. À la tête de cette idée, quelques musiciens et mélomanes dont Françoise Cambianica (également artiste peintre récemment venue exposer en musique à Séméac) et Jean-Claude Hargous, mais aussi d'autres personnes comme François Saiz (président), Jean-Louis Haïra (trésorier) et Bernadette Gachassin (membre du bureau) manifestent un enthousiasme certain. Sachant que le maire de cette commune, Jean-Christian Pedeboy, épris de chant et de musique, aiderait dans la concrétisation de ce projet. Donc, les bases étaient lancées et l'association a vu sa naissance en septembre 2009.

Le premier projet fut de limiter le nombre de choristes à une trentaine. Mais rapidement, le groupe, en deux ans, est arrivé à cinquante choristes. Entre-temps, d'autres musiciens confirmés ont rejoint le chœur, dont Angéline Planas, accompagnatrice au piano (ancien professeur en éducation musicale au collège Paul-Valéry de Séméac), sécurisant le grand nombre de profanes ou de personnes n'ayant jamais chanté et constituant la majorité du groupe. Lequel se compose de quatre pupitres sopranos, altos, ténors et basses, bien équilibrés à une douzaine de personnes dans chaque pupitre. Le désir d'opter pour un répertoire éclectique (chants classiques, basques, gospel…), dans un climat très convivial, a certainement séduit beaucoup de chanteurs. Le sérieux du travail d'apprentissage reste le facteur primordial de la progression de la phalange barbazannaise.